Afficher : Delphi C++
Préférences d'affichage

10.2 Tokyo - Release 3

De RAD Studio

Remonter à Nouveautés


10.2 Tokyo - Release 3 (aussi appelé 10.2.3) est une mise à jour de Delphi 10.2 Tokyo, C++Builder 10.2 Tokyo et de RAD Studio 10.2 Tokyo disponible pour tout client actif du programme d'abonnement aux mises à jour (Update Subscription).

La version 10.2.3 porte tout particulièrement sur les nouveautés et améliorations suivantes :

  • Amélioration de nos principaux frameworks visuels, notamment de la prise en charge HighDPI pour la VCL et de la qualité pour FireMonkey (FMX).
  • Nouvelles fonctionnalités C++, incluant la prise en charge de la ligne de commande CMake et du renommage par refactoring C++.
  • Extension de la prise en charge par RAD Server de Ext JS pour la création de clients web Sencha Ext JS avec un backend RAD Server.
  • Inclusion de la prise en charge mobile dans Delphi et C++Builder édition Professional.

Sont également incluses des améliorations supplémentaires dans différentes parties du produit, et plus de 100 corrections de bogues pour des problèmes signalés publiquement.

La release 3 comprend également toutes les nouvelles fonctionnalités et améliorations introduites dans Subscription Release 1 et Subscription Release 2, ainsi que les améliorations apportées par les corrections d'animations Android (publiées le 15 février 2018) et le correctif de la page Bienvenue (publié le 16 janvier 2018).

Pour une liste complète des fonctionnalités et des corrections de bogues, cliquez ici.

Remarque : Pour télécharger et installer 10.2 Tokyo - Release 3, vous devez être un client actif du programme Update Subscription.

Prise en charge de la ligne de commande CMake

CMake est un outil C++ courant. RAD Studio 10.2.3 Tokyo fournit une prise en charge de la construction de projets CMake sur la ligne de commande à l'aide des compilateurs RAD Studio. La version 10.2.3 prend également spécifiquement en charge l'utilisation de Ninja avec CMake, permettant de réaliser très rapidement des constructions parallèles.

Ainsi, vous pouvez facilement construire des bibliothèques tierces sans les convertir en projet C++Builder. Vous pouvez également utiliser Ninja pour améliorer les temps de construction.

CMake prend en charge les compilateurs RAD Studio améliorés par Clang et utilise le nouveau pilote amélioré par Clang, bcc32x, pour Win32. La prise en charge de la ligne de commande est fournie pour Windows, Android et iOS.

Nouveau pilote de compilateur Win32, bcc32x

La version 10.2.3 comprend un nouveau frontal de compilateur, bcc32x. Le compilateur Win32 amélioré par Clang, bcc32c, toujours présent dans C++Builder, partage une interface de ligne de commande commune avec le compilateur bcc32 classique. Cette avancée, bien qu'excellente, ne permettait pas à tous les compilateurs améliorés par Clang de partager une interface de ligne de commande commune.

Le nouveau bcc32x est exactement le même que le bcc32c, excepté qu'il partage une interface de ligne de commande commune avec bcc64, bccios32, bccios64 et bccaarm, procurant une cohérence complète sur l'ensemble des compilateurs de la génération en cours.

Renommage par refactoring pour C++Builder

Renommage par refactoring C++ dans la version 10.2 Tokyo Release 3 vous permet de cliquer avec le bouton droit sur un identificateur dans la vue du code et de le renommer rapidement dans l'ensemble du projet pour améliorer la lisibilité du code, réduire les erreurs lors du renommage et diminuer les efforts de maintenance du projet.

Refactor c++.png

La version 10.2.3 contient le noyau d'une nouvelle fonctionnalité d'outil EDI C++ qui stocke un AST de votre projet (symboles, structure de code et autres). Ces informations sont utilisées dans les fonctionnalités Rechercher les références et Renommage par refactoring.

Inclusion de la prise en charge mobile dans Delphi et C++Builder Pro.

La version 10.2.3 pour Delphi et C++Builder édition Professional comprend désormais la prise en charge de fonctionnalités mobiles pour les nouveaux achats et les clients dans le cadre du programme Update Subscription. Précédemment vendue en tant que pack additif distinct, la prise en charge des capacités mobiles permet aux développeurs Delphi et C++ de cibler iOS et Android, en plus de Windows et macOS, à partir d'une seule base de code.

Templates FireMonkey UI

La version 10.2.3 comprend plusieurs nouveaux templates FireMonkey UI, conçus pour mettre en avant les capacités multi-périphériques de FMX, présenter les meilleures pratiques et aider de nouveaux utilisateurs à démarrer plus rapidement. Les développeurs d'applications mobiles ont besoin de ces paradigmes d'interface utilisateur dans les applications modernes. Des templates GUI sont disponibles pour le téléchargement dans GetIt. Ils comprennent plusieurs conceptions d'interface utilisateur pour les écrans de connexion, les écrans d'authentification, les écrans de profil, les écrans de configuration et autres.

FireMonkeyUITemplates.png

Extension de la prise en charge de RAD Server pour Sencha Ext JS

La version 10.2.2 comprenait un nouveau composant FireDAC facilitant la génération d'un format JSON approprié pour un client Sencha Ext JS. La version 10.2.3 simplifie encore le développement d'un backend RAD Server pour un client Sencha Ext JS, en offrant notamment la capacité d'héberger des fichiers HTML, JS, CSS statiques (et tous les autres types de fichiers) dans le serveur de développement et de débogage de RAD Server. Vous pouvez ainsi configurer votre système plus facilement pour tester le déploiement local d'une solution avec un frontal HTML et JavaScript (y compris, bien sûr, une solution Ext JS) et un service web renforcé par la prise en charge REST pour RAD Server.

RAD Studio Tokyo Release 3 comprend également une nouvelle démonstration présentant une application client personnalisée de gestion des utilisateurs EMS avec intégration d'Active Directory, située dans Samples\Object Pascal\Database\EMS\ActiveDirectoryConsole.

InterBase 2017

InterBase 2017 Developer Edition et IBLite/IBTogo 2017 sont maintenant installés si vous sélectionnez les fonctionnalités InterBase correspondantes dans l'installation principale de RAD Studio. InterBase 2017 fournit la surveillance de toutes les bases de données en ligne d'un serveur via une seule connexion, la prise en charge des tables dérivées, une fonctionnalité de développement SQL fortement utilisée, la capacité de spécifier la période d'attente des transactions avant l'acquisition de ressources verrouillables, une amélioration des performances de changement de vue et bien plus encore.

InterBase 2017 Developer Edition remplace InterBase XE7, qui était installé jusqu'à la version 10.2.2. RAD Studio inclut désormais InterBase 2017 dans le cadre de l'installation principale. Le téléchargement distinct à partir de GetIt disponible dans les versions 10.2 précédentes est désactivé. La licence InterBase 2017 Developer était déjà incluse dans la version 10.2. Pour déployer RAD Server basé sur InterBase 2017, vous devez actualiser la licence RAD Server à partir de l'application Gestionnaire de licences installée avec RAD Studio. L'utilisation de la version développeur locale de RAD Server ne requiert pas de licence séparée.

Améliorations supplémentaires et améliorations de la qualité

La version 10.2.3 comprend plusieurs améliorations de la qualité et des performances de différentes parties du produit. Les principales améliorations supplémentaires sont répertoriées ci-dessous.

Amélioration de la prise en charge MIME pour la bibliothèque client REST

La version 10.2.3 étend de manière significative la prise en charge MIME dans la bibliothèque client REST, implémentant une nouvelle classe TMime interne pour gérer les différents mappages et améliorant les types de contenu MIME dans le composant TRESTClient.

Fourniture du code source complet pour les clients AppAnalytics

La version 10.2.3 inclut le code source complet des composants client AppAnalytics et des bibliothèques associées supplémentaires pour FMX et VCL. L'utilisation du code source est couverte par le contrat de licence d'utilisateur final (EULA) de RAD Studio.

Mises à jour du nommage dans l'expert EMS

La technologie principale sous-jacente à RAD Server était auparavant appelée « serveur EMS ». Dans 10.2 Tokyo Release 3, nous avons mis à jour certains noms et libellés dans les experts RAD Server et les applications de serveur autonomes. Les noms de classe internes, les API et les références n'ont pas été modifiés à des fins de compatibilité.

Amélioration de la prise en charge HighDPI et du style de la VCL

La version 10.2.3 améliore la prise en charge HighDPI des applications VCL Delphi et C++, notamment des façons suivantes :

  • Amélioration des styles de la VCL pour les barres de défilement ComboBox, les éléments de menu popup, les contrôles sur un DBCtrlGrid, la poignée de la StatusBar, les images de la feuille à onglets, le contrôle du sélecteur de date et d'heure et les touches de raccourci dans les menus.
  • Amélioration de la prise en charge HighDPI pour les éléments Listbox déplacés et les contrôles enfant alignés dans les onglets et dans la boîte de dialogue TFDGUIxFormsLoginDialog.
  • Correction du rendu du contrôle MonthCalendar, de la mise à l'échelle des GridPanel et de la mise à l'échelle des DBGrid.

Améliorations de FireMonkey

La version 10.2.3 comprend de nombreuses améliorations pour FireMonkey, sur toutes les plates-formes et en particulier Android. Les plus notables sont les suivantes :

  • Résolution des problèmes d'animation et de transition de TabControl sous Android (déjà fourni avec un correctif).
  • Rendu de la police des libellés (dans des conteneurs de défilement) sur toutes les plates-formes.
  • EContext3DException sur Android 4.4 et lors de la tentative de fermeture d'une application Android avec le bouton Précédent pendant le débogage.
  • Mise à jour de la prise en charge mobile Android AdMob vers le SDK version 7.
  • Amélioration du contrôle DateEdit, du contrôle TrackBar sur Windows, de l'événement OnChange de SpinBox, du rendu du contrôle Viewport3D sur Android et de l'affichage des éléments Treeview.
  • Gestion des exceptions sur macOS High Sierra 10.13.2.

Améliorations de la RTL

La bibliothèque d'exécution comporte de nombreuses améliorations, notamment les suivantes :

  • Modification de System.Pas pour améliorer la prise en charge de gestionnaires de mémoire tiers.
  • Amélioration de la prise en charge des proxys dans la bibliothèque client HTTP, implémentation plus cohérente de la validation des flux, transfert des cookies dans une redirection et mot de passe vierge.
  • Corrections apportées à DUnitX pour la plate-forme Linux.
  • Modifications de certains appels à l'API Windows pour utiliser l'invocation en vue d'améliorer la compatibilité avec Windows XP (bien que la plate-forme ne soit pas officiellement prise en charge).

Améliorations relatives à l'installateur

La version 10.2.3 améliore la gestion des conditions d'erreur dans l'installateur de fonctionnalités basé sur GetIt, y compris les scénarios de manque d'espace disque et la prise en charge du téléchargement de nouveaux fichiers pour un package existant dans un dossier existant. Cette version inclut également la prise en charge permettant de démarrer l'EDI sans privilèges administrateur après l'installation. Par ailleurs, nous avons réactivé l'installation automatique de la version intégrée de Beyond Compare.

Améliorations de l'EDI

De nombreuses améliorations ont été apportées à l'EDI, notamment les suivantes :

  • Correction et amélioration de la page Bienvenue de la version 10.2.2 (déjà fournies avec un correctif).
  • Nombreuses améliorations du thème foncé, comme la couleur de police des libellés texte dans le concepteur de styles FMX, des styles des barres de défilement de la page Bienvenue et des styles des dialogues.
  • Prise en charge de QuickEdit pour les opérations Copier (Ctrl + C) et Coller (Ctrl + V).
  • Amélioration de l'historique du Presse-Papiers pour les opérations de copie de texte de plusieurs mégaoctets et capacité de suppression des éléments.
  • Prise en charge de la disposition de démarrage lors de l'ouverture de projets à partir de l'Explorateur de fichiers Windows.
  • Modifications du modèle de couleurs de l'éditeur foncé

Améliorations de FireDAC et de la prise en charge multitiers

De nombreuses améliorations ont été apportées dans le domaine des données, notamment les suivantes :

  • Prise en charge des guillemets dans les mots de passe, requis par certains Enterprise Connectors CDATA.
  • Quelques améliorations de DataSnap, comme le déclenchement de l'événement OnError de TDSServer, la connexion DSClient sur C++, les méthodes serveur Apache Datasnap avec des paramètres JSON et la suppression des pertes de mémoire dans la configuration TCP.
  • Corrections apportées dans FireDAC à TFDQuery.OpenOrExecute, PostgreSQL DirectExecute, prise en charge de BatchMove pour les fichiers CSV sur périphérique mobile, TFDDataSet.PSUpdateRecord et autres améliorations de FDBatchMove.
  • Amélioration du débogueur REST : vous pouvez maintenant ajouter une barre oblique à la valeur de la propriété BaseURL lorsque les ressources ou les paramètres sont vides (assurant la prise en charge de services web qui attendent une barre oblique).
  • En dehors des nouvelles fonctionnalités mentionnées ci-dessus, RAD Server comporte des améliorations de la prise en charge CORS et de la stabilité Linux/Apache.

Solution de mise à jour du manifeste des applications Android

Suite à la mise à jour Android AdMob, il se peut qu'un message d'erreur « 4323000 attendu mais 7095000 obtenu » apparaisse lors du déploiement d'une application Android avec la version 10.2.3 créée avec une version antérieure de 10.2 Tokyo (antérieure à 10.2.3). Cela est dû au contenu du fichier manifeste qui ne correspond pas aux nouvelles bibliothèques utilisées pour les services Advertising, Maps et In-App Billing, déployées avec 10.2.3 Tokyo. La solution consiste à utiliser l'option « Revenir aux valeurs par défaut des fichiers système » pour mettre à jour les anciennes bibliothèques Java importées vers les nouvelles bibliothèques disponibles.

A partir de 10.2.3 Tokyo, RAD Studio génère le fichier manifeste Android contenant la nouvelle version des bibliothèques Google Play Services dans la balise meta-data com.google.android.gms.version. La valeur pour la version 7.0.0 est 7095000. Cependant, les applications FireMonkey existantes ne sont pas automatiquement mises à jour pour importer les nouvelles bibliothèques Google Play Service (google-play-services-ads-7.0.0.jar, google-play-services-analytics-7.0.0.jar, google-play-services-base-7.0.0.jar, google-play-services-identity-7.0.0.jar, google-play-services-maps-7.0.0.jar, google-play-services-panorama-7.0.0.jar, google-play-services-plus-7.0.0.jar, google-play-services-wallet-7.0.0.jar) et continuent à importer l'ancienne bibliothèque Google Play Services (google-play-services.jar).

Pour résoudre ce problème, sélectionnez Android comme plate-forme cible, cliquez avec le bouton droit sur Bibliothèques et sélectionnez Revenir aux valeurs par défaut des fichiers système pour mettre à jour les anciennes bibliothèques Java importées vers les nouvelles bibliothèques disponibles, comme illustré dans la capture d'écran ci-dessous :

Android manifest.png

Incompatibilités de JDK 9

La chaîne d'outils RAD Studio et la version du SDK Android installée dans la version 10.2.3 (ou les versions antérieures) ne sont pas compatibles avec la dernière version de Java (JDK 9).

  • Si seul JDK 1.9 est installé, il est impossible d'ajouter une entrée de SDK Android.
  • Si les versions JDK 1.8 et JDK 1.9 sont toutes deux installées et que la variable d'environnement JAVA_HOME pointe sur l'installation JDK 1.9 ou que java -version pointe sur quelque chose comme la version '9.0.4', il est possible d'ajouter une entrée de SDK Android basée sur le JDK 1.9, mais il n'est pas possible de construire des applications FireMonkey Delphi ou C++.
  • Si les versions JDK 1.8 et JDK 1.9 sont toutes deux installées et que la variable d'environnement JAVA_HOME pointe sur l'installation JDK 1.8 ou que java -version pointe sur quelque chose comme la version '1.8.0_162', il est possible d'ajouter une entrée de SDK Android basée sur le JDK 1.9 et de construire des applications FireMonkey Delphi ou C++.

Obtention de 10.2 Tokyo - Release 3

10.2 Tokyo - Release 3 est disponible sous la forme d'un installateur (installateur de fonctionnalités) et d'un ISO (installateur hors ligne) accessible depuis la page web des utilisateurs enregistrés.

Les installateurs de 10.2 Tokyo - Release 3 peuvent être téléchargés depuis les pages de téléchargement des utilisateurs enregistrés :

Installation de 10.2 Tokyo - Release 3

  1. Exécutez l'installateur. L'expert d'installation détecte et désinstalle RAD Studio 10.2 Tokyo avant d'installer 10.2 Tokyo - Release 3. Vos paramètres seront préservés. [1] ; il est préférable toutefois d'utiliser le même outil de migration par mesure de sécurité.
  2. Installez 10.2 Tokyo - Release 3 :
    • Si vous avez téléchargé l'installateur de fonctionnalités, exécutez-le.
    • Si vous avez téléchargé l'installateur hors ligne, montez l'ISO et exécutez install_RADStudio.exe.

L'installation peut être réalisée par l'intermédiaire de l'une quelconque des options suivantes :

  • Installateur de fonctionnalités : vous permet de sélectionner un ensemble initial de fonctionnalités de RAD Studio à installer, comme la prise en charge de combinaisons spécifiques de langages de programmation et de plates-formes cible, de langues ou de ressources d'aide. Reportez-vous à Installateur de fonctionnalités pour plus d'informations.
  • Installateur hors ligne : vous permet d'installer RAD Studio sur un système qui ne dispose pas d'une connexion Internet opérationnelle. Après avoir installé RAD Studio, l'installateur hors ligne vous permet d'installer des fonctionnalités supplémentaires ou de supprimer des fonctionnalités installées. Reportez-vous à Utilisation de l'installateur hors ligne pour plus d'informations.


  1. 1 Pour préserver vos paramètres d'installation existants, il est recommandé d'installer 10.2 Tokyo - Release 3 en utilisant le même installateur (l'installateur hors ligne ou l'installateur de fonctionnalités) que celui utilisé lors de l'installation de 10.2 Tokyo. Pour déterminer l'installateur utilisé, vérifiez que l'EDI affiche l'option Gérer les plates-formes dans le menu Outils. Si l'élément de menu est disponible, cela signifie que vous avez utilisé l'installateur de fonctionnalités.


Remarque : A la fin de l'installation, sélectionnez Annuler si un message vous propose de désinstaller le SDK Windows. Les versions du SDK Windows dans RAD Studio 10.2 Tokyo et RAD Studio 10.2 Tokyo Release 3 sont les mêmes.

Mise à jour de Platform Assistant

Le serveur Platform Assistant est nécessaire pour le développement d'applications multiplates-formes ciblant OS X ou iOS. RAD Studio 10.2 Tokyo Release 3 contient les nouvelles versions des installateurs de Platform Assistant (notamment setup_paserver.exe et PAServer19.0.pkg). Les fichiers de l'installateur se trouvent dans le dossier PAServer.

Désinstallation d'une version précédente de Platform Assistant

Sur le Mac, il n'est pas nécessaire de désinstaller Platform Assistant, mais vous pouvez utiliser la commande Placer dans la corbeille si vous voulez retirer la version précédente.

Sur Windows, utilisez Uninstall PAServer.exe pour désinstaller Platform Assistant (recommandé). Le programme Uninstall est situé dans le répertoire d'installation de Platform Assistant.

Remarque : Plusieurs versions de Platform Assistant peuvent coexister sur un système, tant que vous exécutez chaque version sur un port différent.

Installation de 10.2 Tokyo - Release 3 Platform Assistant

Voir aussi

Outils personnels
Autres langues
Versions précédentes